Rêverie du Parc Monceau

Publié le 29 Janvier 2018

Paris, 17 h 30, au milieu du Parc Monceau

Je n’ai pas vu ce que j’étais venu voir

Je ne sais pas ce que j’étais venu voir…

Alors, je regarde les autres

Je m’assois sur un banc,

Cela pourrait paraître charmant,

Drôle et même émouvant

Mais seul sur mon banc, j’entre seulement

Dans ce beau décor du moi de juin,

Un début de soirée un peu étouffant

Je croise plein de joggeurs

Qui n’écoute rien, ou seulement leur musique…
La musique, c’est fait aussi pour partager…

On aperçoit

Une jeune fille qui a enlevé ses chaussures,

Qui se détend après cette journée harassante…

Elle a relevé un peu sa jupe accidentellement je suppose

Et elle s’étend de tout son long sur la pelouse

L’érotisme vient frapper mes yeux et c’est agréable..

Paris, 17 h 40, au milieu du Parc Monceau

Pause lecture, téléphone ou même moment tendre

Pause photographie, pause rencontre…

Pause ronflement pour cet homme assoupi.

Il est heureux

J’entends des langues que je ne connais pas, des mots slaves certainement…

Je profite pour appeler une amie

Besoin moi aussi d’un peu de chaleur humaine…

Elle n’est pas là, c’est dommage…

Paris, 17 h 50, au milieu du Parc Monceau

C’est le temps de rêver et je ne rêve pas...

 

 

Globox14 -  5 Novembre 2011

Rédigé par Globox... tit homme a l'écriture de jade.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Tu rêves mais tu ne le sais pas ....Un rêve de vie bien joli<br /> Pensée amicale Ami
Répondre